3,8
3,8 pour 50 avis
MENU
Standard :
02 99 05 04 80
Service négociation : 02 99 05 04 81

Les métiers du notariat

La formation permettant de devenir collaborateur de notaire comprend, en tout, quatre années d’études après l’obtention du baccalauréat (sans exigence particulière quant à la spécialité du baccalauréat), dont une année en alternance.

Notaire stagiaire

C’est un futur notaire en formation. Ce titre est attribué durant 2 années de stage obligatoire. Le stagiaire a précédemment fait un Master notarial ou suivi une année de formation dans un Centre de Formation Professionnelle Notariale (CFPN).

Notaire assistant

Il n’est plus stagiaire mais pas encore nommé par le Garde des Sceaux pour être notaire « en titre ». Il peut être habilité à recevoir des actes. Il peut assumer des fonctions d’encadrement du personnel de l’office. Il n’engage pas sa responsabilité civile.

Clerc de notaire

C’est un technicien du droit qui rédige les actes, rassemble les pièces administratives nécessaires, suit les dossiers et parfois reçoit les clients. Les responsabilités du clerc dépendent du niveau de ses connaissances en droit et de son expérience, mais aussi de l’importance de l’étude et de son implantation. L’évolution professionnelle dépend de l’autonomie dont le clerc fait preuve dans son travail. On commence généralement comme technicien (niveau T1) pour arriver à cadre avec encadrement d’une équipe (niveau C4) ;

Formaliste

Fonction qui consiste à rassembler les pièces administratives et à effectuer les formalités du dépôt auprès des administrations (enregistrement, greffe, conservations des hypothèques, etc.). La responsabilité est plus ou moins importante selon la taille de l’office.

Comptable-taxateur

C’est un poste clé dans un office. Il assure la gestion économique de l’activité professionnelle. Il établit la facturation des actes notariés et des prestations notariales. En relation directe avec tous les acteurs de l’office (clercs, notaires, formalistes…), ce poste exige une grande rigueur et une parfaite connaissance des actes tant au niveau juridique que fiscal.

Assistante ou secrétaire juridique

Fonction d’assistance d’un clerc ou d’un notaire dans la mise en forme des actes, la collecte d’informations et l’organisation des rendez-vous. C’est un véritable appui technique pour le juriste.

Négociateur immobilier

Il est chargé d’assurer la vente ou la location de biens immobiliers en réalisant la publicité, les visites, états des lieux.

Gestionnaire de patrimoine

Fonction de bon niveau qui existe le plus souvent dans des offices de taille importante dans les grosses agglomérations et qui consiste notamment à gérer et optimiser le patrimoine professionnel ou privé des clients de l’office. C’est un spécialiste de l’organisation et du transfert du patrimoine.